mardi 16 septembre 2014

La citation du jour

 Pour rien au monde je ne voudrais me défaire d'une seule addiction: des livres. J'adore lire. J'ai une passion pour des mots et pour des langues. Mon ancienne maison ressemblait à un fantôme de la bibliothèque d'Alexandrie. Il y avait des piles de livres partout.
  Autrefois j'apprenais par coeur mes citations préférées. Des années plus tard je me suis rendu compte que j'en oubliées beaucoup. Je vais commencer à les noter dans mon blog. Je vais ouvrir une rubrique consacrée à ces trésors de sagesse, de joie, de bonne humeur, de tristesse, de provocation parfois.

 "Tout pas vers le progrès et l'élévation est un pas de renonciation. La pauvreté de celui qui a renoncé est une véritable richesse comparée aux richesses de ceux qui gardent précieusement leurs biens. On peut être sans le sou et bien plus riche que les plus riches du monde. Cette philosophie a été vécue par les ascètes qui voyageaient de lieu en lieu. Toute joie, tout confort et de bons amis rencontrés sur place, ils en profitaient pour un moment puis les laissaient, afin de ne pas être attachés à jamais"

 Hazrat Inayat Khan

lundi 15 septembre 2014

No fuss


        Pas  de détails superflus, pas de bijoux, pas de couleurs, pas de complications. J'adore! Less is more.


Le strict minimum


  Le déménagement d'une maison de campagne dans un appartement de ville a eu pour conséquence la réduction impressionnante de mon espace vital personnel. Je me suis très vite habituée à courir au bord de Spree ou à Tiergarten. Avant je courrais et montais à cheval dans mon jardin. J'ai eu beaucoup plus de mal à m'habituer à ne plus avoir une pièce entière pour contenir mes vêtements, une autre pièce pour mes livres, etc. Je me suis débarrassée d'une grande partie de mes affaires, mais j'en possède toujours trop. Mon dressing ressemble à un puzzle, où aucune pièce ne peut être bougée sans que l'ensemble ne risque de s'écrouler. Le pire: j'ai continué à acheter des choses pendant mon séjour berlinois. Encore pire: je me rends compte de ne pas être la seule dans ce cas.  Des milliers des personnes adultes, intelligentes et instruites  se comportent comme des écureuils, qui entassent des noisettes dans tous les trous des arbres imaginables.
   Je pense que nous sommes tous des victimes du lavage de cerveau permanent. Acheter et entasser des choses sans les utiliser est une habitude aussi toxique que de fumer. Posséder trop de choses prend un temps fou, parce qu'il faut gérer, nettoyer, ranger entretenir tout ce bazar. Tout ce temps peut être utilisé pour faire des choses tellement plus intéressantes. Plus on possède, plus on devient possédé.
  Le premier pas vers la guérison c'est une prise de conscience. C'est possible d'arrêter de fumer, c'est aussi possible de venir au bout de cette habitude destructrice de posséder, d'acheter, d'entasser.

vendredi 12 septembre 2014

mercredi 10 septembre 2014

La plus belle définition de l'élégance


 "Fashion is a passing thing - a thing of fancy, fantasy, and feeling. Elegance is innate. It has nothing to do with being well-dressed. It's a quality possessed by certain thoughts and certain animals. Gazelles, I suppose, have elegance with their tiny heads and their satiny coats and their little winning ways..."
   Once, years ago in Sidi Bou Said, a little gazelle jumped in my lap, terrified. His greatest terror, of course, was being in my lap, but I felt these tiny hoofs and this miniature face looked in my eyes as only a woodland creature can... I've never forgotten it.
   So I said, "Gazelles have elegance. And Audrey Hepburn - magnificently."
   Then I said something I've always known. I don't know who it's a quote from. I didn't get it from you, shall we say, and I didn't make it up, but i've known it all my life.
   "Elegance", I said, "is refusal".


Diana Vreeland

lundi 8 septembre 2014

Simplicité



'There is no key! If there were it would be too easy, rich women could buy the key and all their fashion worries would be over! But simplicity, grooming and good taste - the three fundamentals of fashion - cannot be bought. But they can be learnt, by rich and poor alike.' - Christian Dior

dimanche 7 septembre 2014

La dame aux camélias




   C'est moi, et le mec derrière mon épaule c'est Bob l'éponge. Et je porte mon bijou préféré. Vous vous souvenez de Holly Golightly?
« Ce n’est pas que je tienne le moins du monde aux bijoux. Les diamants, oui. Mais ça vous colle aux doigts de porter des diamants avant que vous ayez 40 ans. Et même après, c’est risqué. Ils ne sont vraiment à leur place que sur les bonnes femmes vraiment vieilles. Des os, des rides, des cheveux blancs, des diams. »  (Truman Capote).  Audrey Hepburn a superbement bien joué la scène.  Je me rapproche de la quarantaine et j'en suis ravie. Tout est permis, même des diamants sur canapé.